Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 14:24

P3170006

 

Jeudi 17 mars, journée tant attendue pour la classe de Seconde Turquoise, option  littérature et société. Il s'agissait de concrétiser le partenariat avec la Marine nationale en effectuant un voyage d'étude à la base navale de Toulon.

 

Après être partis tôt dans la matinée nous avons pu visiter cette ville méditerranéenne sous un soleil radieux. Ce dernier nous a accompagnés pendant notre visite de l'Aconit, bâtiment qui a été admis au service actif en 1999.

 

Présentation du navire

 

L'Aconit est une frégate type La Fayette, son numéro de coque est F 713. On la dit furtive car elle est difficilement détectable par les ondes radar par sa forme, couleur ou tôle. Par ailleurs, les machines peuvent faire un bruit assourdissant, ce qui permet de modifier la signature du bâtiment et le faire passer pour un autre. Cette frégate est longue de 125 mètres, large de 15.4m et pèse 3600 tonnes. Elle peut atteindre la vitesse maximale de 25 noeuds, soit 45 km/h. L'équipage est constitué de 153 marins, la taux de féminisation est de 20%.

 

L'Aconit a pour mission principale de préserver les intérêts de l'Etat  dans les eaux territoirales, jusqu'à 25 km des côtes et au delà. Elle participe au règlement des crises selon l'actualité internationale. Ce bâtiment est susceptible d'intégrer un détachement aéronaval ce qui permet de faire de la reconnaissance de bâtiments, du sauvetage... Il protège les trafics commerciaux, lutte contre la piraterie maritime et est engagée contre les narco-trafiquants.

 

Ce bâtiment peut accompagner le porte-avions Charles de Gaulle pour améliorer la détection anti-aérienne.

  

Dans le carré des officiers le commissaire nous a rappelé l'histoire singulière de l'Aconit.

 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que les Allemands exercaient une pression inouie sur l'Angleterre, bombardements intensifs, interception de tout approvisionnement venant des Etats-Unis, la corvette Aconit envoyée en Angleterre pour aider les forces libres, détruisit deux U-Boot, les sous marins nazis qui terrifiaient l'Atlantique. Les exploits de cette corvette impressionnèrent le général de Gaulle qui décida que la Marine nationale devrait toujours avoir dans ses rangs une "Aconit".

 

La visite:

 

Après un mot de bienvenu sur le pont d'envol par le commandant de l'Aconit, qui nous a beaucoup touchés, nous avons commencé notre circuit qui nous a emmené dans l'essentiel des pièces qui composent ce navire. Dans le carré des officiers, après le rappel historique, le commissaire nous a expliqué que l'équipage se divisait en compagnies:

Les ops ( opérationnels: détecteurs, artilleurs, transformateurs-informaticiens), les mécanos et les professionnels de la sécurité, le commissariat ( administration, cuisines, communication), les aéros, les timoniers et manoeuvriers.

 

Nous avons ensuite pu observer la tourelle de 100mm ( correspondant au diamètre du canon) qui peut tirer jusqu'à 80 coups par minute à une distance de 4500m. La pièce qui dirige le tir de la tourelle est le central opération. Calme et éclairé uniquement grâce aux ordinateurs, c'est depuis cette pièce que se trouvent les radars qui permettent d'identifier les bateaux qui apparaissent dans le périmètre. Il compte toujours au moins 6 personnes.

 

A la passerelle, on trouve des cartes papier, des GPS, un périscope, une caméra servant à donner une vision périphérique au chef de quart afin qu'il puisse fixer tout point important de l'environnement. Un petit joystick dirige la frégate de 3600 tonnes!

 

Une fois passés devant deux impressionants missiles antinavires, les cuisines, nous arrivons dans la salle des machines où se trouvent quatre moteurs diesels de 21 000 chevaux, refroidis en eau distillée par les bouilleurs et osmoseurs. L'eau distillée non utilisée peut être reminéralisée pour être consommée. La frégate produit sa propre eau et son électricité. Enfin, le hangar  permet de réparer les hélicoptères endommagés et en leur absence de faire du sport!

 

Avant de repartir, le capitaine de frégate, commandant en second, nous a consacré quelques minutes et a conclu la visite.

 

P3170007

 

Nous tenons encore une fois à remercier tous ceux qui ont pris de leur temps pour nous faire découvrir leur métier et leur cadre de travail et particulièrement le commissaire qui nous a accompagnés durant toute cette visite très instructive que nous avons beaucoup appréciée.

 

http://jdb.marine.defense.gouv.fr/post/2011/03/20/Visite-d-une-classe-de-seconde-sangermanoise

 

Aurélien N aidé par Marguerite W, Nine C, Victoire P, Hortense P, Valentine B. Valentine G, Morgane D, Sibylle R, Romane L, Iris L.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

more information 15/11/2013 13:09

It is not often that we can get a chance to visit a naval base in its prime and to even vist or board a naval ship. I am happy that you were able to get to see the working of the Turquise and to interact with the soldiers.

Aurélien Noirault 26/03/2011 14:46


Je tiens à remercier Thibault Perrin, commissaire de la marine à bort de l'Aconit, d'avoir corrigé et apporter plus de détails à notre article.


RENAUD Françoise 22/03/2011 23:10


Je découvre votre blog en visitant le site du journal de bord de l'Aconit. Ma fille y travaille sur la passerelle et vient de partir en mission au moins pour 2 mois en accompagnant notre
porte-avions vers les évènements actuels.
Je suis sensible à vos récits car c'est à votre age qu'elle a commencé à parler de la Marine,
Cette mission est plus difficile,surtout pour ceux qui restent à terre,les marins,eux sont dans l'action!
Devoir au pied levé quitter ses vacances prévues,sa famille,son conjoint,et pour beaucoup ses enfants n'est pas évident ,mais c'est leur job ,disent-ils et il y a la plupart du temps un esprit de
solidarité entre eux et une ambiance qui aide à faire passer la fatigue,le manque de sommeil ,le stress, la promiscuité et l’éloignement. Heureusement,il y a les communications faciles,internet et
les photos immédiates et aussi le téléphone régulièrement où on se rend bien compte du moral des nôtres On peut suivre tous les déplacements du bateau. Et aussi partager les belles escales de ceux
qui aiment la découverte de ces pays lointains,
Vos récits sont très intéressants ,il devient rare de voir des jeunes apprécier et reconnaître le travail de ceux qui veillent à notre sécurité et à la paix de notre pays. Merci de nous en
avoir parlé.
.Le commandant de ce bâtiment est quelqu'un de très chic,je vous envie de l' avoir rencontré.
Il y a pour nous ,famille,une journée de découverte à bord, le mois prochain.J'ai hâte de voir l'Aconit''en vrai'',Mais serons-t-ils rentrés de cette mission ?
Bravo au professeur pour ce projet qui vous a permis ces visites rares et peu banales,
Françoise ,une maman de marin,


Hortense P. 21/03/2011 21:45


Merci encore au commandant et aux marins pour cette superbe visite, extremement complète et vivante, nous aurons d'excellent souvenirs à raconter au reste de la classe.
Hortense P.


Romane.L 21/03/2011 18:37


Cette visite était passionnante, enrichissante, et nous a permise de découvrir le monde de la Marine Nationale, qui nous a inspiré le respect et l'admiration. Les métiers exercés à bord de l'Aconit
et de tout autre bateau de la Marine Nationale impliquent des sacrifices et des obligations mais ils en valent la peine car ils sortent du commun, et je pense que les marins peuvent être fiers de
risquer jusqu'à leurs vies pour protéger leur pays.
Romane L.


Nathalie Teulat 20/03/2011 12:13


Superbe visite...Passionnante et instructive.
A la lecture de vos compte-rendus, on ne peut que regretter de n'avoir pu y assister...
N. TEULAT


Philippe LEU 19/03/2011 20:23


Merci pour cette article qui décrit bien ce bâtiment.J'espère que vous avez profiter de cette magnifique occasion de visiter et surtout d'être accueil par le Pacha.
Merci encore car j'ai travaillé dans le passé sur la conduite de tir Castor du canon de 100mm. Cela m'a rappelé des bons moments.
J'espère que vous avez pu découvrir cette base qui ressemble à une petite ruche avec ces propres codes.
Cordialement
Philippe


Présentation

  • : turquoisesaularge.over-blog.com
  •  turquoisesaularge.over-blog.com
  • : Ce blog a pour objectif de suivre le projet de classe d'une classe de Secondes dans le cadre de l'enseignement à la défense.
  • Contact

Profil

  • Chloé Maillier-Fonta
  • Professeur d'histoire-géographie en collège et lycée à Saint-Germain-en-Laye, Relais Défense Etablissement
  • Professeur d'histoire-géographie en collège et lycée à Saint-Germain-en-Laye, Relais Défense Etablissement

Wikio - Top des blogs - Multithématique

Recherche